La prise de sein asymétrique

Un changement en allaitement que beaucoup ignorent.

 

Il y a un changement dans la façon d’allaiter qui aurait dû avoir lieu il y a bien longtemps. Un changement vers l’asymétrie. Une prise du sein asymétrique. Savoir comment parvenir à cette prise de sein asymétrique est primordial pour aider les mères à allaiter et augmenter la quantité de lait prise par le bébé. Montrer aux mères à quoi ressemble cette prise de sein asymétrique est l’une des premières choses que nous faisons à notre clinique lorsque nous aidons les mères à allaiter. La prise de sein asymétrique et la compression du sein constituent les fondements de tout ce que nous faisons.

 

Pourquoi cela fait-il une différence ? Plus le bébé prendra le sein profondément (ou mieux) dans sa bouche, mieux ce sera. Mieux d’un point de vue de la mère qui ne ressentira plus ou, pas de douleurs, et également pour le bébé qui boira alors plus de lait. La douleur pendant l’allaitement est signe que la mère a besoin d’aide; les douleurs de l’allaitement sont presque toujours dues au fait que la position au sein pourrait être améliorée. Même les infections au Candida (“muguet”, “mycose”) sont dues à un problème sous-jacent, puisque le Candida ne se propage pas sur une peau saine; les lésions de la peau dues à une mauvaise prise du sein apparaissent en premier et doivent être soignées pour traiter de façon définitive le Candida ou les douleurs de mamelon au sens large. De même, plus la prise du sein sera bonne, plus le bébé recevra de lait.

 

L’expérience de mon séjour en Afrique m’apporta un aperçu intéressant: une des choses que je remarquai il y a plusieurs années de cela, est que les femmes allaitaient souvent leur bébé avec ce que je considérerais comme étant une mauvaise prise du sein. J’en parlai à la personne responsable de l’enseignement pour l’Initiative Baby Friendly Hospital (Hôpital labellisé Ami des Bébés), en lui demandant pourquoi, si cela était aussi important que nous le pensions, les bébés de ces mères prenaient si mal le sein, et pourtant ni la mère ni l’enfant n’avaient de problèmes pour allaiter. Il est vrai que les mamelons douloureux, même là-bas, étaient considérés comme étant un phénomène “normal”. Je lui fis remarquer que nous voyons beaucoup de mères allaitant sans problèmes de prise de poids pour leur bébé malgré ce que nous considérerions elle et moi comme une mauvaise prise du sein. Je ne m’attendais pas à sa réponse: “oui, c’est vrai, mais ici les mères arrêtent de produire du lait très tôt, en général avant 4 mois”.

 

On peut observer le même problème à Toronto. Les mères ayant débuté l’allaitement avec une bonne production de lait, ont des bébés qui à 3 ou 4 mois commencent à se comporter au sein comme s’ils n’arrivaient pas à obtenir un flux de lait assez rapidement. Ils tirent sur le sein, s’énervent en tétant et entre les tétées, sucent leurs doigts la plupart du temps, et il se peut même qu’ils refusent le sein, en particulier pendant la journée. Tout cela peut se produire malgré un allaitement exclusif avec une bonne prise de poids du bébé. Les mères ont par conséquent du mal à croire que leur production a diminué – diminution par rapport à la production de lait abondante que la mère avait en début d’allaitement.

 

Puisque la prise de poids est bonne et constante, on diagnostique souvent aux bébés un “reflux”, ou une allergie à quelque chose dans le lait de la mère. Mais ces diagnostics peuvent uniquement être posés lorsque l’on ne voit pas la situation dans son ensemble et que l’on ne regarde pas si l’enfant tète efficacement ou non. En observant le bébé au sein, on s’aperçoit qu’il tire sur le sein, pleure, et se détache du sein et le reprend lorsque le flux de lait ralenti.

 

Je vois souvent le cas de mères à qui l’on a dit que la prise du sein était bonne. Quand nous voyons des mères et leur bébé à la clinique , il est évident que la mise au sein pourrait être bien meilleure, et nous leur montrons comment parvenir à la prise du sein asymétrique. Avec la prise de sein asymétrique, le menton du bébé est dans le sein, mais pas son nez. Le bébé couvre une plus grande partie de l’aréole avec sa lèvre inférieure qu’avec sa lèvre supérieure. La photo ci-dessous montre le contraire d’une prise de sein asymétrique.

 

Pourquoi préférer la prise de sein asymétrique plutôt quune autre?

 

Sur la photo 1, le bébé a une prise de sein asymétrique, le menton est dans le sein, mais pas son nez. Sur la photo 2, le bébé fait le contraire: le nez touche le sein mais pas le menton. Dans les deux cas, le bébé a une prise de sein profonde, ou une prise de sein “partiellement” profonde; dans la photo 1, le bébé prend une plus grande partie du sein au niveau de sa mâchoire et gencive inférieures, et de sa langue.

 

Mettre un bébé au sein

Photo 1: Ce bébé a une prise du sein asymétrique: le menton est enfoui dans le sein mais le
nez ne touche pas le sein.

Une exemple d'une mauvaise prise du sein

Photo 2: Ce bébé ne prend pas le sein correctement: c’est le contraire d’une prise de sein
asymétrique. Le nez est dans le sein, mais pas le menton.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la photo 2, le bébé tient une plus grande partie du sein au niveau de son maxillaire supérieur (mâchoire supérieure). Dans la photo 1, la mâchoire inférieure et la langue du bébé peuvent stimuler le réflexe d’éjection, et stimuler un flux de lait rapide. Dans la photo 2, la mâchoire supérieure ne bouge pas, donc la stimulation du sein n’est pas aussi efficace puisque la mâchoire inférieure et la langue sont attachées au sein de manière superficielle.

 

Pour obtenir de l’aide pour l’allaitement, prendre rendez-vous à notre clinique.

 

L'Allaitement Tout Un Art

Traduit par L’alliatement Tout Un Art (Marie Diaz)

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.