Vidéo – Français

Print Friendly

Le bébé qui boit très bien

Ce bébé boit très bien. La « pause » que l’on peut voir au menton lorsqu’il ouvre la bouche au maximum, juste avant de la fermer, nous indique que sa bouche se remplit de lait; plus la « pause » est longue, plus le bébé reçoit de lait. Donc, il est évident que « faire téter le bébé pendant 20 minutes (ou 10 ou 30 minutes, peu importe) à chaque sein » ne fait aucun sens. Un bébé qui boit comme ce bébé boit pendant 20 minutes du premier sein pourrait être complètement repu et pourrait refuser de téter au deuxième sein. Même en tétant comme ça pendant une période plus courte lui suffira peut-être. Comparez ce bébé avec le bébé dans la vidéo « tétouillage »: ce bébé pourrait facilement téter pendant des heures sans avoir reçu suffisamment de lait. Évidemment, peu de bébés boivent constamment, mais s’ils ne font que tétouiller tout le temps au sein, il est probable qu’ils reçoivent très peu de lait. L’idée de nourrir un bébé selon l’horloge est farfelue.

On peut voir la « pause » même pendant les premiers jours de vie. Voir la vidéo « Bébé de 2 jours de vie », les deux vidéos du « Bébé de 28 heures », et la vidéo « Bébé de 10 heures de vie ».

Tétouillage

Ce bébé a huit semaines et ne boit presque pas. Il ne fait que tétouiller bien que, parfois, assez infréquemment, on voit une pause au menton. Un bébé qui tète comme ça pourrait passer des heures au sein sans recevoir assez de lait. Il faut faire quelque chose. Si on réussit une prise du sein idéale et l’on emploie la compression, sans succès, le bébé aura sûrement besoin de recevoir un supplément. La meilleure façon de donner des suppléments est avec un dispositif d’aide à l’allaitement. Pourquoi? 1. Les bébés apprennent à téter en tétant 2. Les mères apprennent à allaiter en allaitant 3. Le bébé continue à téter et prendre du lait du sein et donc augmente la production de lait de la mère 4. Le bébé ne refusera pas le sein 5. L’allaitement est un acte qui comporte bien plus que de nourrir le bébé au lait maternel, si important qu’il soit.

Voir la vidéo “Insertion d’un dispositif d’aide à l’allaitement.

Bonne tétée

Remarquez la position du bébé au sein. Il a le menton dans le sein, mais son nez ne touche pas le sein. La lèvre inférieure du bébé couvre plus l’aréole que sa lèvre supérieure. C’est ce que nous appelons une prise du sein asymétrique. La pause du menton du bébé au moment où il ouvre la bouche au maximum veut dire que le bébé vient de recevoir une gorgée de lait. Plus la pause est longue, plus le bébé aura reçu de lait.

Un bébé qui boit de cette façon pendant 20 minutes (ce n’est qu’un exemple, nous ne recommandons pas de nourrir le bébé selon l’horloge), ne prendra peut-être pas l’autre sein puisqu’il pourrait être repu. Minuter les tétées ne fait aucun sens.

Bébé de deux jours de vie

Le bébé dans cette vidéo n’a que 40 heures de vie. Il a une prise du sein plutôt bonne. Remarquez que son menton touche le sein, le nez ne le touche pas et il couvre plus l’aréole avec sa lèvre inférieure qu’avec sa lèvre supérieure.

Pendant la première partie de cette vidéo, le bébé fait occasionnellement une « pause » au menton, mais la plupart du temps il ne fait que « tétouiller » sans boire.

La mère fait la compression du sein, mais pas toujours selon nos suggestions. Elle devrait comprimer le sein quand le bébé tète mais ne boit pas (lorsqu’il « tétouille ») et non quand il ne tète pas du tout.

Employer la compression à cet âge (avant la montée de lait) fonctionne très bien, mais souvent il faut le faire plusieurs fois avant de voir le résultat (comme dans cette vidéo). Lorsque la production de lait est plus abondante, la compression fonctionne, habituellement, immédiatement.

Vers une minute après le début de la vidéo, le bébé commence à tirer un peu le sein; il devient impatient avec la lenteur du débit.

Vers une minute et 14 secondes, le bébé commence à boire vigoureusement et on voit les « pauses » au menton plusieurs fois de suite.

La mère maintient la compression jusqu’au moment où le bébé ne boit plus, puis relâche la compression (à une minute 30 secondes).

Le bébé recommence à téter vers une minute et 37 secondes. Les bébés qui prennent le sein (contrairement à qui « font semblant » de le prendre, mais, un problème malheureusement trop commun, surtout avant la montée de lait) et qui ont faim commenceront à téter sans que l’on chatouille leurs pieds ou leur mette des débarbouillettes froides sur le front.

Les bébés ne s’endorment pas au sein parce qu’ils sont fatigués, mais plutôt parce que le débit de lait ralentit. Comment maintenir le débit?

1. Avoir une bonne prise du sein
2. Faire la compression du sein lorsque le bébé tète mais ne boit pas.

Remarquez le bébé dans la vidéo « Insertion d’un dispositif d’aide à l’allaitement ». Aussitôt que le débit augmente (à cause du supplément reçu), le bébé se réveille et boit activement. Vers deux minutes, la compression du sein fonctionne encore une fois.

Bébé de 10 heures de vie

Ce bébé n’a que 10 heures de vie. Remarquez bien la prise du sein asymétrique : son menton touche le sein, mais son nez ne le touche pas et le bébé couvre plus l’aréole avec sa lèvre inférieure qu’avec sa lèvre supérieure. Il est aussi légèrement tourné vers le haut.

Il boit au sein. On le sait à cause de la « pause » qui est visible au menton au moment où il ouvre sa bouche au maximum avant de la fermer. Ici, la « pause » est subtile parce que le bébé ne reçoit que de petites quantités de colostrum, ce qui est normal! Au besoin, la compression du sein peut aider le bébé à recevoir plus de lait (voir la vidéo du bébé de 2 jours sur ce même site). Les grandes quantités de formule lactée que les bébés nourris artificiellement reçoivent pendant les premiers jours ne sont ni physiologiques, ni normales, ni démontrées sécuritaires pour le bébé.

Bébé de 28 heures; mise au sein assistée

Cette vidéo montre notre façon de mettre le bébé au sein. La mise au sein, la prise du sein, ne sont pas parfaites, mais assez bonnes. La mère n’a pas de douleur. Il a fallu deux tentatives pour que le bébé prenne le sein, mais ce n’est pas grave. Il est futile de forcer un bébé qui ne prend pas le sein à rester au sein. Cela ne mène à rien. Remarquez la prise du sein asymétrique :; le menton du bébé touche le sein, son nez ne le touche pas et il couvre plus d’aréole avec sa lèvre inférieure que’avec sa lèvre supérieure.

Bébé de 28 heures; prise du sein initiée par le bébé, guidée par la mère

Le bébé commence à chercher le sein. La mère le guide vers le mamelon. Le bébé ouvre assez grand la bouche, mais la mère ne l’amène pas au sein aussi bien qu’elle le pourrait et le bébé a une du sein peu profonde. Le bébé devrait prendre plus de sein dans sa bouche.

D’abord, le bébé ne fait presque que tétouiller, quoiqu’on observe occasionnellement une pause au menton (voir d’autres vidéos àsur ce site qui montrent des bébés qui boivent bien et reçoivent beaucoup de lait).

Vers une minute et 10 secondes, la mère commence à faire de la compression et le bébé commence à faire des pauses au menton qui montrent qu’il reçoit de bonnes quantités de lait.

Mise au sein initiée par le bébé, guidée par la, à partir d’une position verticale

Lorsque le bébé ne prend pas encore le sein, ou le refuse carrément, cette technique peut aider à disposer le bébé à accepter le sein. Le bébé est peau à peau avec sa mère et il indique quand il est prêt à chercher le sein. Quand il commence à le chercher, sa mère l’aide en le guidant vers le sein, tout en lui supportant le dos et le cou. La mère évite de tenir sa tête; les bébés ont besoin qu’on soutienne leur cou, et non leur tête.

Bébé de 4 jours post frénectomie, avec compression du sein

On vient de couper le frein de langue de ce bébé.

La mère fait la compression du sein d’une façon efficace. Elle attend afin de voir si le bébé boit ou non (la pause au menton—voir les vidéos qui démontrent la pause ou son absence). Si le bébé ne boit pas, la mère comprime le sein et continue la compression jusqu’à ce que le bébé ne tète plus ou qu’il tète sans boire, puis elle arrête la compression. Elle attend que le bébé recommence à téter et si le bébé n’avalee pas elle recommence la compression.

Différence entre une prise du sein superficielle et une bonne prise

Quand le bébé ne saisit que le mamelon, il reçoit très peu de lait.

Quand le bébé prend plus du sein dans la bouche, le lait coule rapidement.

Insertion d’un dispositif d’aide à l’allaitement

Ce bébé a besoin d’un supplément. La méthode idéale pour le recevoir est via un dispositif d’aide à l’allaitement, pour les raisons suivantes:
1. Le bébé demeure au sein et continuer de téter.
2. Les bébés apprennent à téter en tétant.
3. Les mères apprennent à allaiter en allaitant.
4. Le bébé continue à recevoir du lait du sein et ce faisant, aide à augmenter la production de lait de la mère.
5. Le bébé risque beaucoup moins de refuser le sein que s’il recevait le supplément avec un biberon ou n’importe quelle autre méthode que le sein.
6. L’allaitement est beaucoup plus qu’une façon de donner des nutriments au bébé et beaucoup plus que le lait; la mère et le bébé sont en contact physique.

Une façon d’introduire le tube est de le faire pendant que le bébé est au sein, comme dans la vidéo. L’autre façon, c’est d’aligner le tube avec le mamelon afin que le bébé prenne le sein et le tube en meme temps.

Remarquez la position du bébé au sein:
1. Le menton du bébé touche le sein, mais son nez ne le touche pas.
2. Le bébé couvre plus l’aréole avec sa lèvre inférieure qu’avec sa lèvre supérieure.
3. Le bébé est légèrement tourné vers le visage de la mère.

Le bébé a déjà tété des deux seins et le débit de lait est maintenant lent (le bébé ne fait que tétouiller; regarder les vidéos qui montrent des bébés qui boivent bien et d’autres qui ne boivent pas bien). C’est le moment de donner le supplément.

Remarquez bien:
1. On dégage délicatement le sein pour exposer le coin de la bouche du bébé.
2. Le fait que le bébé est légèrement tourné vers le visage de la mère fait en sorte qu’il sera plus facile de trouver le coin de la bouche du bébé et d’introduire le tube du dispositif d’aide à l’allaitement.
3. Le tube est introduit dans le coin de la bouche du bébé.
4. On insère le tube à la fois tout droit vers l’arrière de la bouche du bébé et légèrement vers son palais.
5. Le lait passe dans le tube vers la bouche du bébé, mais le bébé ne boit pas (voir les vidéos qui montrent les bébés qui boivent et qui ne boivent pas). Il y a quelque chose qui cloche.
6. La mère essaie de faire la compression, mais elle doit la faire quand le bébé tète mais ne boit pas et non pas quand il ne fait aucun mouvement de succion. En plus, faire la compression lorsque le bébé reçoit un supplément au sein n’est pas nécessaire.
7. À 21 secondes de la vidéo, je bouge un peu le tube, et le dispositif d’aide à l’allaitement commence à fonctionner. Le bébé boit.
8. Remarquez que presqu’aussitôt que le bébé commence à boire, il ouvre grand ses yeux. Les bébés ne sont pas paresseux. Ils réagissent au débit de lait. Les jeunes bébés tels celui-ci, ont tendance à s’endormir au sein lorsque le débit de lait est lent et pas forcément s’ils ont eu assez de lait.
9. À 35 seconds de la vidéo, je bouge le tube encore une fois. Si le bébé a une bonne prise du sein et si le tube est bien placé, employer un dispositif d’aide à l’allaitement ne devrait pas prendre plus de temps que donner un biberon ou nourrir le bébé au doigt. Nourrir le bébé au doigt quand le bébé prend le sein n’est pas non plus une bonne approche.
10. Vers 1 minute de la vidéo, je tire un peu le menton du bébé pour qu’il prenne plus de sein dans sa bouche. Une bonne prise du sein et un bon placement du tube sont importants pour que le système fonctionne bien.
11. Vers 1 minute 18 secondes, on fait en sorte que le bébé ait une prise du sein encore plus asymétrique en demandant à la mère de serrer les fesses du bébé contre elle avec son avant-bras.
12. Vers 1 minute 55 secondes de la vidéo, du lait ressort de la bouche du bébé. Ceci veut dire qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec le système. Le bébé a glissé du sein ou le tube a bougé, ou les deux. En ajustant le tube, le système fonctionne à nouveau

L’alimentation au doigt pour aider un bébé à prendre le sein

L’alimentation au doigt doit être employée avant tout pour inciter un bébé qui refuse le sein à le prendre.

L’alimentation au doigt ne devrait durer que le temps requis pour calmer le bébé ou pour le réveiller. Cette méthode est efficace pour réveiller un bébé endormi. Cela nécessite rarement plus que 60 secondes.

Cette méthode ne devrait pas être utilisée pour donner des suppléments au bébé qui prend déjà le sein. Dans ce cas, un dispositif d’aide à l’allaitement devrait être employé si un supplément s’avère nécessaire. (Voyez les feuillets Le dispositif d’aide à l’allaitement et Protocole pour gérer l’ingestion du lait par le bébé et le clip vidéo Introduction d’une sonde d’un dispositif d’aide à l’allaitement)

Nous avons filmé ce bébé parce qu’il avait déjà pris le sein après avoir été alimenté au doigt.

Pourquoi n’a-t-il pas pris le sein droit ?
Parce qu’il avait déjà tété du sein droit donc le flot était plus lent de ce côté : les bébés aiment un débit rapide. Même si le dispositif avait augmenté le flot, ce n’était probablement pas suffisant.
Pourquoi a-t-il pris le sein gauche ?
Parce qu’il n’avait pas encore tété de ce côté alors le sein était gorgé de lait et le flot plus rapide.

Nous ne forçons pas le bébé à rester au sein. Si le bébé s’agite, s’il accepte le mamelon dans la bouche mais ne tète pas ou s’il pleure, nous le laissons lâcher le sein et essayons de nouveau. Si le bébé a pris le sein, il est inutile et même nuisible de le forcer à rester au sein.
Si le bébé n’a pas pris le sein, essayer de le forcer à le prendre ne sert à rien. Il pourrait se mettre en colère ou se pâmer.

L’alimentation au gobelet

Une bonne alternative au biberon. Particulièrement utile pour un bébé qui refuse le sein.

Notez que le bébé lape le lait avec sa langue. On ne doit pas lui verser le lait dans la bouche.

Tirer, se tortiller au sein

Ce bébé est plus âgé; il a 3 ou 4 mois. La production de lait de la mère a diminué. Voir le feuillet Gain de poids lent après un bon gain au départ où se trouvent une liste de raisons pour lesquelles la production peut diminuer. Parmi ces raisons : la mère emploie une méthode de contraception hormonale (comprises les sterilets ou des anneaux intravaginaux qui secrètent des hormones), la mère ne donne, de routine, qu’un sein à chaque tétée au lieu de « finir » un sein avant d’offrir l’autre. Mais la raison la plus commune est celle qui est discutée dans le paragraph Plus d’explications.

Ce bébé se tortille, ne se détend pas au sein parce que le débit de lait est lent. Remarquer qu’il ne boit presque pas du sein (on ne voit que très peu de pauses à son menton–voir les vidéos Le bébé qui boit très bien et Bonne tétée). C’est vrai qu’il n’est pas toujours facile de voir son menton.

Ce comportement est souvent attribué à un reflexe d’éjection trop fort ou volumineux mais en regardant le bébé téter, on peut facilement voir qu’il ne boit presque pas du sein. Donc son comportement est dû à un débit trop lent. On peut dire que les bébés tirent le sein, se gigotent au sein plus souvent parce que le débit de lait est trop lent plutôt que parce que débit est trop rapide.

Remarquer que commencer des biberons, même avec du lait maternel, peut amener le bébé, en peu de temps, à refuser à prendre le sein.

Frénectomie

Une intervention simple et rapide qui peut faire une grande différence au succès de l’allaitement. La recherche appuyant est convaincante

Vasospasme

Les mamelons de cette mère deviennent blancs après la tétée. Ils restent ainsi pour un bon moment avant de redevenir roses. Ce changement de couleur est parfois accompagné d’élancements et de sensations de brûlure aux mamelons. Les causes les plus fréquentes sont une mauvaise prise du sein et/ou une candidose des mamelons.